Olivier Moly photographer, dreamer, adventurer…

Archive for ‘April, 2013’

20130414_0155To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

Always a huge breakfast before starting our walking day. Lake Tekapo offered us a beautiful scenery and a well deserved rest. We left nice place to head back on the Te Araroa this morning. The part of the track we walked was mainly on a gravel road with a splendid view on the Alps. En route we had the nice surprise to find on our way an Alpaga and Merino farm and we could have pet them. We walked 25 kilometres this day to reach Lake Pukaki and found a spot on the lake shore under a bunch of trees. The light was curious this evening and the fog went out from the lake really early in the afternoon. I tried hard but couldn’t capture this light on the landscape surrounding us. From our spot we could hear the waves created by the wind raging, Pukaki lake looks like an ocean.

Toujours commencer par un bon petit déjeuner. Nous démarrons donc cette journée au café, avec un bon chocolat chaud et une bonne assiette de nourriture grasse (pour ma part, Hélène a opté pour un cup-cake). Nous quittons peu-après ce charmant village laissant derrière nous cette vue imprenable sur le lac et les Alpes Néo-Zélandaises. Nous continuons notre chemin qui emprunte principalement une route gravier passant par une ferme de mérinos et d’alpagas. Hélène réussi a en caresser un sans se faire cracher dessus, de mon coté j’évite de me frotter à ce genre de tireur d’élite. Nous continuons sur cette route bénéficiant d’un panorama captivant. Nous arrivons en fin d’après-midi sur Pukaki Lake après 25 kilomètres de route épuisante et plantons le camp. La lumière est simplement magnifique et chose étrange je me trouve incapable d’en capter sa beauté. De la tente, nous pouvons entendre les vagues se casser sur les rochers en contre bas créées par le vent soufflant à la surface du lac. Cette soirée est calme et la marche sur cette route de gravier n’a pas était si simple que ça. Nous prenons un bon repas et nous emmitouflons dans nos duvets.

Leave a comment

20130412_0034To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

Such a nice hut, we didn’t have a really good sleep but the stove kept us warm. I don’t know why but we were around midnight eyes wide open and couldn’t sleep, maybe because we were dreaming too much about burgers and fresh food. We started this morning a bit tired, we kept going through tussocks and climbed a steep slope above Coal River and reached a flat spot. We had some 15 kilometres left before getting to the car park. Finally walking on a well formed track and not these damn tussocks, overlooking on the magnificent Lake Tekapo. We reached the car park around 1 pm. Hélène got a ride to Lake Tekapo a fair 15 kilometres away, I put my earphones on and started by myself this long gravel road part. The landscape surrounding me was breath taking, the blue glacier of this lake is just indescribable. I got finally to Lake Tekapo Village, Hélène was waiting for me with Tim-Tam biscuits and chips and booked already a room for us. Hélène has been impressive so far, she kept being a ray of sun and she is getting fitter than me after 10 days walking. I’m enjoying her company every day and glad that she could handle my temperament, I’m sure it has been sometime difficult for her but we get along really well so far. We are going to stay one day here and will head off to Twizzel after I did my blog updates.

Ce refuge fut l’un des plus agréable et rustique, difficile d’attribuer une note à chacun d’eux, ils sont tellement différents, nos émotions sont chaque jour singulières quand on atteint ces refuges. Mais celui-ci a une âme propre. Nous avons malheureusement pas eu une nuit agréable, se tournant et se retournant chacun rêvant de l’énorme burger que nous allions nous payer une fois sur Lake Tekapo Village. Nous avons commencer cette journée fatigué par une nuit presque blanche, continuant à travers ces longues touffes d’herbes piquantes et glissantes. Nous avons maintenant à franchir une dernière épreuve, une simple pente raide à gravir sans réel sentier. Et nous voilà progressant sur le plat, enfin un vrai chemin nous guidant vers la route dominant ce lac bleu glacier, dominant les chaines de montagnes environnantes. Sans aucun doute l’un des paysages les plus extraordinaire. Un bon 15 kilomètres nous sépare maintenant du parking que nous atteignons après deux bonnes heures de marche. Hélène décide de faire du stop jusqu’à Lake Tekapo Village pour s’épargner une longue marche ennuyante en bord de route. Pour ma part je me dois de continuer à pied et me voici les écouteurs dans les oreilles arpentant cette route de gravier bordant le lac sur 15 kilomètres. Me voici enfin sur le village, Hélène m’attend avec dans ces bras des chips et des gâteaux que je dévore comme un carcajou devant ses yeux amusés. Elle a tout organisé et réserver, on vient de passer dix jours ensemble et ça a été vraiment agréable de marcher en sa compagnie. J’espère seulement qu’elle va réussir à supporter jusqu’à Wanaka mon tempérament d’ours solitaire. Je suis plus que fier d’elle de l’évolution de son rythme de la prouesse sportive. Même en sachant qu’elle vient d’une famille de montagnard aguerri, l’évolution est notable et elle n’a pas froid au yeux. Nous allons resté ici un jour pour reprendre quelque peu d’énergie et pour moi le temps de mettre à jour le blog.

4 Comments

20130411_0009To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

+4º Celsius this morning, cold… We made ourself a hot drink and left. A first river crossing after the hut passing without getting our feet wet gave us the energy and the smile to start this beautiful day. The path was mainly through tussocks, a pain for our ankles and feet, slippery where dead leaves are lying on the ground, thorny and uneven ground, making our way really difficult. We reached the Royal Hut that Prince Charles and Princess Anne visited in their childhood. We wished we had stayed for the night, the view was splendid and this hut was full of treasure like this Woodstock Bourbon guitar with only two strings. A huge effort is lying front us, the Stag Saddle 1925 metres above the sea level, not really high for us but the terrain is not really like our beautiful path in France. We traveled along Bush Stream and climbed gradually to the saddle where a strong wind slowed down our progress. Once on the saddle, the scenery blew out front of us, Lake Tekapo finally front of us, glacier blue, huge and magic . It was impossible to get on the ridge with this wind and we had to follow the track going down the valley missing the marvellous view above Lake Tekapo and on Mount Cook Range, such a bummer. The last part to reach Camp Stream Hut was just horrible for both of us, we tried to keep our head up and got to this cute hut. We lit a fire make ourself big amount of food and had a chocolate fudge pudding, yummy!!!

+4º Celsius ce matin, il fait froid et ça ne va pas en s’améliorant. On se fait une boisson chaude et partons. Nous traversons la rivière quelques mètres après le refuge réussissant à garder nos pieds au sec. Cette traversée réussit nous donne le gain d’énergie suffisant pour commencer cette magnifique journée. Mais voilà, le sentier qui s’avère ne pas être un sentier au sens propre se fraye un chemin entre ces immenses touffes d’herbes piquantes, glissantes sous nos pieds, rendant le chemin accidenté. Un vrai parcourt du combattant pour nos fragiles chevilles, tombant dans des ruisseaux planqués sous l’herbes, glissant sur les pentes raides. Nous arrivons sur Royal Hut, refuge qui porte ce nom car il fut visité par prince Charles et princesse Anne lors de leur enfance en Nouvelle-Zélande. Elle n’a rien de royale, mais est placé dans un endroit somptueux. Il aurait été bon de rester dans cet endroit plein d’objet originaux comme cette guitare pendue au mur. Un dernier défi est devant nous, la Stag Saddle, un col à 1925 mètres d’altitude, pas grand chose pour nous Alpin et Pyrénéen mais le terrain ici est tellement différent. Un 500 mètres de dénivelles positif peut devenir rapidement un enfer tant les sentiers sont inexistant et la végétation haute. Nous suivont Bush Stream puis gravissons les pentes herbeuses pour arriver au dessous du col par un vent nous clouant sur place, chaque pas devient un vrai calvaire. Une fois en haut, le paysage explose sous nos yeux. Lake Tekapo accompagné des plus grands massifs montagneux de la Nouvelle-Zélande. Nos coeurs battent la chamade, nous restons là quelques minutes bouche-bée ne ressentant pas les froid se glisser sous nos coupe-vent. Rien ne peut décrocher nos regards, rien ne peut effacer nos sourires, rien ne peut nous faire sentir plus libre… Nous reprenons nos esprits et par le plus grand des regrets nous empruntons le chemin passant par la vallée car le chemin est des crêtes est bien trop dangereux avec ce vent. Cette dernière partie est terrible, nous puisons sur nos dernières réserves pour atteindre Camp Stream Hut avec toujours ces touffes d’herbes sur notre chemin. La hutte est juste parfaite, un vrai bonheur de trouver un toit comme celui-ci sur notre chemin. Nous allumons un feu et mangeons à notre faim puisque c’est notre dernier jour avant Lake Tekapo Village.

1 Comment

20130410_0010To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

The sun was warming the tent up when we woke up. It’s been a while we didn’t wake up with a beautiful day. We started to walk around 9 am and followed Bush Stream that we crossed several times getting our feet wet and cold. We arrived at Crooked Spur Hut, meeting two hunters on our way, we stayed there some minutes and headed off to Stone Hut going through a 1500 metres high saddle giving us a beautiful view on the valley behind. From the saddle we saw a tahr then kept going through tussocks and scree slopes. It was really hard to get to Stone Hut because we had a big day the day before and we were tired from it. Happy to light a fire, dry our socks and shoes and have a vanilla pudding.

Le soleil taper sur la tente tôt ce matin, nous aidant à nous réveiller doucement. Cela faisait longtemps que nous nous étions pas réveillés avec le beau temps. Nous commençons à marcher vers 9 heure du matin et suivons Bush Stream que nous traversons une bonne dizaines de fois, mouillant nos pieds. Le soleil ne frappe pas cette partie du sentier trop encaissé dans la vallée et nos pieds commencent à devenir de plus en plus froid. Nous gagnons enfin les hauteurs, le soleil ainsi que le sourire. Avant d’atteindre Crooked Spur Hut nous rencontrons deux chasseurs qui nous engagent à rester la nuit dans ce refuge car ils craignent que nous ne puissions atteindre le prochain. Nous nous arrêtons pour un déjeuner dans le refuge et décidons de continuer la route. Nous arrivons à un col où un tout nouveau paysage se dévoile et pouvons admirer un tahr sur un pierrier au dessus de nous. Nous avons eu du mal à atteindre Stone Hut, le terrain devenant vraiment difficile, mais nous y voici.

Leave a comment

20130409_0098To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

It was a foggy morning and rainy, we took some time to get out our tent, waiting for less rain. Because the day light saving we were a bit confused, even if we didn’t really care about time. We left around 11 am and headed to a saddle giving us wonderful view on Clearwater Lake and the valley. We went down the valley to reach the Potts River that we crossed by road bridge. At this moment we knew we had to ford Rangitata River, we didn’t expect the river to flooded but the river bed is so big that you can’t have a real idea about what you have to cross. We decided to try to cross before the end of the day. We started to walk across the 10 kilometres wide river bed crossing a main channel the hardest and some other braids. Finally we got to Bush Stream near a road bridge. We did it, we crossed the last big difficulty on Te Araroa. I’m really happy and happier to have done that with Hélène, she never showed any fear or doubt about all the difficulties we went through.

Une matinée brumeuse et pluvieuse, nous prenons notre temps attendant que le brouillard se lève. Nous avons changé d’heure, ça ne change pas vraiment notre routine de randonneurs mais il est vrai que nous sommes quelques peu perturbés. Nous levons le camp vers 11 heure nous rendant sur Clearwater Lake. Un nouveau paysage, encore un se révèle une fois passé un petit col. La vallée de Clearwater Lake, une immense étendue vide avec ce lac immense à nos pied. Nous atteignons rapidement la Potts River que nous traversons par un pont. Nous voilà proche de l’une des dernières plus grosses difficultés de la Te Araroa: la Rangitata River. Cette rivière dont le lit fait 10 kilomètres de large dort devant nous et nous avons aucune idée si nous allons pouvoir la traversée ou non avant la fin de la journée qui est déjà bien avancée. Nous arpentons son lit sur des kilomètres avant de traverser un des premiers canal qui s’avérera le plus difficile mais néanmoins pas vraiment difficile. Et nous voici bras dessus, bras dessous traversant la rivière avec de l’eau à mi cuisse, le courant est fort mais sans trop d’effort que nous rejoignons l’autre berge. Voilà nous y sommes, nous l’avons fait, quelques bras de la rivière à traverser et nous seront sorti d’affaire. Les autres s’avèrent bien moins difficile et sont juste une partie de plaisir. Le soleil commence à se cacher derrière les montagnes et la température diminue fortement gelant mes pieds qui baignent dans l’eau gelée bloqué par la membrane Gore-Tex de mes chaussures. Nous arrivons enfin sur Bush Stream non loin d’un pont et plantons notre camps sur une terrasse dominant la vallée. Je suis heureux et encore plus d’avoir passé ces épreuves avec Hélène, elle s’est montrée plus que courageuse et n’a jamais perdu espoir même dans les moments les plus difficiles.

1 Comment

20130408_0001To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

Magically the fire started by itself around 7:30 am. We woke up and had breakfast, Hélène felt a pain above her right foot so we decided to calm our pace down, The scenery surrounding us was exceptionally magnificent, we felt so tiny front of this huge valley and rang of mountains. It was a calm day, both of us needed some space so we walked each other at our own rhythm. We passed Lake Emily and got to Hakatere Heron Road and reached the Clearwater Lake Track start and walked until the Paddle Hill Creek to pitch our tent.

Comme par magie, le feu s’est rallumé par lui même vers 7h30 ce matin. Les chaines de montagnes autour de nous semblent sortir de nulle part arrosées d’une lumière matinale splendide. Nous nous sommes préparés un bon petit déjeuner et avons démarré notre journée. Hélène commence à ressentir une pénible douleur au dessus du pied située sur le tibia, nous décidons de calmer le rythme et de prendre ça un peu plus cool. Nous marchons en silence, je penses que nous avons chacun besoin d’un peu d’espace et nous retrouver par nous même. Pas toujours simple de marcher des jours et des jours ensemble, on forme quand même une bonne équipe et je suis plus qu’heureux de faire cette partie du voyage à ses cotés. Nous passons par Lake Emily puis atteignons Harakere Heron Road. les paysages sont époustouflant et tous différents. Regarder dans chacune des directions et un voyage simplement différent. Nous arrivons enfin sur le départ du Clearwater Lake Track où nous plantons le camp sur le bord de Paddle Hill Creek.

Leave a comment

20130407_0090To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

We woke up this morning, it was so cold +1º C in this hut without any wood to burn. We took a long time to warm up and found finally enough energy to start. We knew it will be a long day, and it was. We had to cross the river several times with this really cold morning, getting our feet wet and cold. Then when we got to Glen Hills Saddle the path became really demanding, we had to make our way through high tussocks and sometime crossing scree slope maybe the most relaxing part of this track. It’s the first time I’ve seen Hélène’s smile disappearing but not for a long time, she is tough girl. We got finaly to Double Hut, starring at an exceptional landscape. We lit a big fire, dried our gear and made an Alfredo Pasta with cheese and salami and a Caramel-Chocolate Gregg’s Desert. We’ve also seen an Alpine Gecko.

Nous nous sommes réveillés ce matin avec +1º C dans le refuge, la nuit a été froide mais il est encore plus difficile de sortir de nos duvets. Nous prenons du temps pour faire nos sacs et quitter cet endroit. Nous démarrons finalement après avoir gagné l’énergie suffisante pour combattre le froid. Nous traversons une bonne vingtaine de fois une rivière dans une vallée étroite. Nos pieds sont totalement gelés et nous progressons à l’ombre pour ne pas arranger les choses. Nous sortons finalement de cette rivière pour rejoindre Glen Hills Saddle où un nouveau paysage se dévoile. Le terrain devient de plus en plus difficile. C’est la première fois que je vois le jolie sourire d’Hélène quitter peu à peu son visage. Mais c’est une dure à cuire et il a tôt fait de pointer son nez à nouveau. Nous arrivons enfin dans la vallée et là nos yeux voient l’indescriptible, un des plus beau panorama que j’ai pu admirer jusque là: le lac Heron entouré de montagnes au sommets acérés et enneigés. Nous arrivons à Double Hut où nous faisons un bon gros feu ainsi que des pâtes sauce “Alfredo” avec salami et fromage et en dessert une bonne crème chocolat-caramel de notre ami “Gregg”.

Leave a comment

20130406_0034To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

This view on the Rakaia Gorge and the mountains behind was gorgeous. As usual we had a big breakfast and headed on the road to hitchhike back to the track. Not a lot people were really ready to pick us up but Anne Harper stopped by and picked us up without asking anything. This lady had hitch hiked when she was young to get to school so she understood us. She took us until the end of Blackford Road which was not on her way. Then we walked on Double Hill Run Road. No vehicles there so we started to walk down the road to Glenrock Stream. At some points Peter and Jeny stopped near by and gave us a lift to the track start. It was really kind from them. We started Te Araroa around noon going to the Turtons Saddle and reaching one hour later the A Frame Hut a beautiful and curious little Hut. Hélène was feeling ready to go further so we headed to the Comyns Hut a really old one. This evening was really cold and I got really cold, I had to use Hélène’s sleeping bag and mine to warm my body up. It got better one hour after but I couldn’t leave my sleeping bag.

Nous nous sommes réveillés avec une vue magnifique sur la Rakaia River et les chaines de montagnes au sommets enneigés, c’était splendide. Après un copieux petit déjeuner nous avons fait du stop pour rejoindre Glenrock Stream. Peu nombreux ont été les personnes à s’arrêter seule Anne Harper une vieille dame ayant fait du stop toute son enfance pour gagner son école nous a pris sans même nous demander notre destination. Elle nous a amené quittant sa route jusqu’à la fin de Blackford Road. Nous avons par la suite rencontré un couple, Peter et Jeny qui nous ont gentiment offert de nous amener au départ de la Te Araroa. Nous voici donc reparti sur notre sentier aux alentours de midi. Nous arrivons sur Turtons Saddle dévoilant un paysage magnifique que ce soit derrière ou devant nous. Le chemin guide maintenant nos pas vers un petit refuge à l’architecture intrigante, pour moi du moins… Hélène décide alors de continuer plus loin, nous nous rendons donc sur Comyns Hut. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais la soirée n’a pas été franchement des meilleures pour moi. Mon corps n’arrivait pas à réguler ma température et j’ai du m’emmitouflé rapidement dans mon duvet et celui d’Hélène pour éviter une crise d’hypothermie. Quelques plus tard je me sentais mieux mais je suis resté dans mon duvet, le moindre contact avec l’air frais continué de me glacé le sang.

Leave a comment

20130405_0010To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

Difficult to get out from our tent this morning, everything is frozen outside, even my pair of boots had frost all over it. We waited for the sun, but we were too deep in the valley and this guy never came. With a lot of energy w succeeded to get out pack our bags and left. We had 25 kilometres until Lake Coleridge Lodge to get our food parcel. It was an easy tramping on gravel road a bit busy but ok. We got to the Lake Coleridge Station and took a path to get to Lake Coleridge Village. The weather changed quickly and we arrived to the lodge with the drizzle. A really woman greeted us and gave us our parcel. We packed our backpacks getting heavy and took the decision not to ford the Rakaia River. So got to town where no one was there and tried to hitch hike to Rakaia Gorge near a bridge 20 kilometres down on the river. No cars, just a camper van that Hélène stopped, she explained our situation and here we go. Together on the rear sitting on a bed, cramped between our bags travelling with two germans going to Rakaia Gorge. We got there before night and decided to stay at the Mt Hutt Lodge to dry our gear and have a warm shower. Tomorrow we have to hitch hike to the start of Te Araroa on the other side of the Rakaia River.

Pas si simple de sortir de notre ce matin, tout est gelé autour de nous, même mes chaussures. Nous attendons patiemment le soleil, mais celui-ci ne pointera jamais son nez. Nous nous motivons donc à partir et c’est avec un effort sur humain que nous faisons nos sacs et décollons. Nous avons 25 kilomètres pour arriver à Lake Coleridge Lodge pour récupérer notre colis de nourriture, la plus grande partie se trouvant sur une route de gravier. Nous arrivons sans trop de mal à Lake Coleridge Station une ferme de mouton mérinos, puis empruntons un chemin qui nous mène au Lake Coleridge Lodge où une charmante dame nous accueille avec un chocolat chaud. Nous faisons nos sacs et les remplissons des nouvelles victuailles puis quittons cet endroit pour faire du stop. Nous devrions normalement traverser la rivière mais ces derniers jours de pluie ont rendu la rivière difficile à traverser, nous avons donc décider de faire du stop pour rejoindre un pont plus dans la vallée. Il n’y a personne dans le village et aucune voiture ne passe devant nous. Nous voyons un camping car passer et Hélène l’arrête et réussi à convaincre le conducteur de nous prendre. Et nous voilà parcourant les routes assis sur un lit, coincé entre nos sacs admirant les paysages grandioses nous entourant et faisant la discussion à un couple d’allemand fraichement arrivé en Nouvelle-Zélande. Une fois arrivé au pont, nous saluons nos sauveurs et prenons une chambre au Mt Hutt Lodge où resterons cette nuit. Demain il nous faudra faire du stop sur une route encore fréquenté et nous avons sept jours de marche pour rejoindre la première ville.

15 Comments

20130404_0044To see all of the pictures click on the picture above.

To follow my route follow this link.

Terry left before us going to hunt. We left once ready, walking on frosty grass, it was a so cold morning. Hélène tired to try to keep her feet dry while crossing rivers understood that on this kind of track she couldn’t succeed all day long and some river crossings later she was crossing like me getting her feet wet and not trying anymore to jump from rock to rock. Unfortunately New Zealand tracks are not made to keep your feet dry. We walked following the Harper River, crossing this one several time and followed an old 4WD road until we got to Harper Village. We followed Harper Road a gravel road and had lunch facing a breath taking landscape on the edge of Harper River. We walked down the road until we got to the Lake Selfe where pitched our tent and had big dinner, Hélène found the strength to have a swim in the lake. I have a lot to learn from her, it’s too cold outside to have a swim, crazy french girl…

Terry quitta les lieu pour aller chasser bien avant nous. Une fois prêt, nous avons fait de même, foulant du pied l’herbe gelée, ce matin l’air est glacé. Hélène tente tant bien que mal de garder ces pieds au sec traversant les rivières en empruntant des passages sur les rochers. Quelques traversé plus tard, elle apprend par elle même que malheureusement en Nouvelle-Zélande il est assez difficile de marcher le long d’une rivière sans avoir les pieds mouillés et nous voilà tout deux suivant la Harper River pataugeant gaiement dans l’eau et nous gelant les pieds, heureusement que le soleil est avec nous. Nous suivons un ancien sentier de 4×4 pour gagner Harper Village puis continuons sur Harper Road où nous prenons notre lunch, en bord de rivière admirant un paysage spectaculaire. Nous nous arrêtons quelques kilomètres plus loin sur le bord de Lake Selfe où nous plantons le camp. Hélène prend la folle décision, malgré l’heure tardive d’aller faire un plouf dans le lac. Je suis juste impressionné, jamais je ne pourrais faire ça il fait trop froid, quelle chochotte que je suis…

Leave a comment